Médiathèque de Mâcon

Médiathèque de Mâcon

Avis aux amateurs de livres, musique et cinéma ! La Médiathèque de Mâcon comporte un riche fond de 80 000 documents ! Chacun y trouvera son bonheur, avec des abonnements annuels peu onéreux.

Les missions de la médiathèque de Mâcon

En tant que service de la Ville de Mâcon, la bibliothèque municipale est sous la responsabilité des instances politiques et administratives de la Ville qui décident des moyens nécessaires en locaux, équipement, personnel, ainsi que des crédits alloués chaque année pour ses collections et leur mise en valeur.
Fondée sur les principes d'égalité et de laïcité, la bibliothèque municipale accueille tous les publics, sans distinction de nationalité, d'âge, de sexe, de religion, de langue, de situation sociale ou de niveau d'instruction. Elle leur permet la consultation sur place ou à distance et l'emprunt de documents imprimés, sonores, audiovisuels ou multimedia, outils individuels d'enrichissement et de découverte.

Compte tenu de cet environnement, les missions que la Bibliothèque Municipale devra assurer, dans le cadre du projet « Médiathèque et Archives Municipales », peuvent être décrites ainsi :


1 Contribuer et participer au développement culturel de tous les citoyens :

1.1 : Offrir des collections documentaires dans le domaine de la culture et des loisirs, dès la petite enfance.
1.2 : Jouer un rôle de relais, à partir de ces collections, vers tous les domaines de la connaissance ; mais aussi faire connaître les productions éditoriales et les écrivains hors des circuits habituels de diffusion.
1.3  : Mettre en valeur et promouvoir ces ressources documentaires, actuelles et patrimoniales.
1.4 : Etre un lieu de diffusion culturelle et favoriser l'épanouissement des individus en proposant une documentation accessible à tous quels que soient leurs acquis antérieurs pour :
- Eclairer toutes les manifestations Mâconnaises.
- Accompagner  les activités de loisir, individuelles et collectives, depuis la petite enfance ;
- Offrir les moyens d'un contact et d'une meilleure compréhension des connaissances / des savoirs ;
- Favoriser la réflexion philosophique et citoyenne en fournissant des outils pour les choix individuels et sociaux.

2 Conforter les acquis en lecture.  
2.1 Collaborer avec les écoles et l’aide sociale institutionnelle et associative compétente, afin de consolider des apprentissages de la lecture au moyen de ses collections, de ses accès à l’information, ainsi que par la compétences des bibliothécaires.
2.2 Apporter une aide, avec les partenariats appropriés (associatifs, institutionnels), aux populations en difficulté d’accès à la lecture et à l'écriture.

3 Acquérir, préserver, conserver le patrimoine bibliographique local

La sauvegarde de cette mémoire par tout moyen approprié (dépoussiérage, nettoyage, restauration, conditionnements, microfilmage, numérisation) constituera un objectif prioritaire à compter de l'année 2008.
La préservation et la conservation du patrimoine bibliographique Mâconnais se font en concertation avec d'autres services tels que les archives municipales et participent également d’une mission nationale, le Catalogue collectif de France (CCFr) de la Bibliothèque Nationale de France, dans lequel est effectué le signalement des collections locales et régionales.

4 Proposer des ressources documentaires accompagnant les formations initiale et continue des publics :  
La mission des institutions scolaires, universitaires, et de formation (primaire, secondaire, supérieur) est de donner l’instruction et les formations initiales.
4.1 La médiathèque prolonge et consolide le rôle de formation initiale de l’école, compléte l’offre documentaire scolaire (BCD, CDI), en met à la disposition des élèves, collégiens, étudiants, des lieux, équipement et espaces de travail, des collections et sources d’information, et les compétences des bibliothécaires , médiateurs de cette information  .
4.2 Elle assure, enrichit et compléte la formation de ses utilisateurs à la recherche documentaire, aide précieuse pour l’accès à l’information générale ou particulière (usage d’outils de références tels qu’atlas, dictionnaires, encyclopédies , répertoires.)
4.3 L’environnement économique et social et son évolution constante (recherche d’emplois, évolution des postes et des qualifications dans les entreprises) rend le rôle de la Bibliothèque Municipale complémentaire de celui des organes de formation continue ou permanente : perfectionnement dans les langues (maternelle et étrangères), documents de culture générale, méthodes de rédaction (CV, rapports et notes de synthèse), répertoires d’adresses utiles, outils juridiques pratiques, outils de recherche documentaire.

5 Favoriser l'accès à l'information documentaire, à des fins d’étude et de recherche :
5.1 La fonction de toute bibliothèque est l’accès à l’information ; ses objectifs documentaires renforcent cette mission, et l’étendent : ainsi, l’information électronique via l’Internet ou d’autres canaux, mettant le savoir-faire en recherche documentaire informatisée de ses bibliothécaires à la disposition des usagers qui en ont besoin.
5.2 La bibliothèque, elle-même productrice d’informations – majoritairement bibliographiques, ponctuellement événementielles - s’insère logiquement dans le circuit municipal d’information.
5.3 La coopération et les échanges documentaires locaux (« couverture documentaire » de l’agglomération), départementaux et régionaux (BDP, bibliothèques d’université ou municipales à vocation régionale) et nationale (la BNF) augmentent les potentialités du dispositif, dans l’intérêt général.

Histoire de la Bibliothèque municipale de Mâcon

Origine de la Bibliothèque municipale

    2 novembre 1789 : un décret de l’Assemblée constituante met tous les biens du clergé à la disposition de la nation. 10 000 volumes provenant des communautés religieuses de la ville sont ainsi entreposés au collège, en 1790.

    Au fil des années, cette collection, mal conservée, ne cesse de s’amenuiser. En 1797, le catalogue dénombre 1060 volumes et 7 manuscrits.

La bibliothèque municipale à l’Hôtel de Ville

    1806 : les collections sont transférées à l’Hôtel de ville. Le Maire, M. Barjaud, exprime sa volonté de créer une bibliothèque publique à Mâcon.

    1826 : une souscription est lancée auprès des Mâconnais pour créer " les premières bases de la future bibliothèque " définies par des membres de l’Académie de Mâcon.

    1828 : le 10 mai, la bibliothèque municipale de Mâcon est crée par délibération du conseil municipal.

    14 mai 1828 : inauguration de la Bibliothèque municipale au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville par le Maire M. Desvignes de Davayé.

    1829 : M. Barjaud est nommé conservateur.

    1873 : la Bibliothèque municipale est transférée au 2ème étage de l’Hôtel de Ville : les locaux s’agrandissent.

    1885 : Léonce Lex, archiviste départemental, est nommé bibliothécaire.

    Les collections s’enrichissent par des acquisitions et des dons nombreux.

La Bibliothèque municipale Cours Moreau

    1907 : un bâtiment, dessiné par l’architecte municipal Keller, accueille l’école de dessin et la bibliothèque au rez-de-chaussée,

La Bibliothèque municipale place des Carmélites

    1965 : Armand LAPALUS est nommé bibliothécaire. Il participe à l’élaboration d’une nouvelle bibliothèque, conçue sur le site de l’ancien couvent des Carmélites par l’architecte Henri Palazzi et jumelée aux Archives Départementales.

    1970 : ouverture de la nouvelle bibliothèque, et mise en service d’un " bibliocar urbain ".

    1973 : ouverture de la discothèque de prêt.

    1996 : Simon CANE est nommé directeur.

    1998 : le Conseil municipal vote un projet d’extension et de réhabilitation des locaux de la Place des Carmélites.

    1997 à 2000 : élaboration d’un plan de développement des ressources documentaires pour la Bibliothèque municipale.

    1998 à 2000 : informatisation de la Bibliothèque municipale de Mâcon.

Retour Cours Moreau

    2000 : en vue de la rénovation des locaux place des Carmélites, les collections sont transférées provisoirement dans les locaux du Centre d’Enseignement Supérieur. Les salles aménagées pour la bibliothèque sont ouvertes au public en octobre 2000. Novembre 2000 : Jean-François BONNIN est nommé directeur.

    2001 : Le Conseil Municipal de Mâcon (Novembre) décide d’abandonner le projet de rénovation pour cause de surcoûts dans les appels d’offres des marchés de travaux.

    2002 : étude d’un nouveau projet.
 comme on a pu le constater

23 Rue de la République
71000 Mâcon